Naissance du mouvement spirit puis du spiritisme!

Le roman s'articule autour de trois sœur: Leah, l'ainé, Margaret, la seconde et Kate, la cadette.

Alors qu'un soir, Kate est seule à la maison, elle entend des coups, d'abord effrayée, elle se prend vite au jeu et se met à répondre à cet esprit qui habite la maison: Monsieur Splitefoot!

Deux enfants, Le Grand et Le Petit, ont été jetés dans un puits par leur mère, ainsi débute l'histoire...

Ces deux enfants doivent alors lutter pour s'en sortir. Ils se rationnent, mangent des vers et des insectes qu'ils trouvent au fond du puits.

Un jour, un oiseau tombe dans le puits, et là, le Grand interdit au Petit de se nourrir de l'oiseau. Pendant 3 jours, le Grand va veiller la dépouille pour être sûr que le Petit n'y touche pas, car il est préférable d'attendre... les insectes vont arriver et les nourrir davantage...

Dans l’univers féodal au langage particulier cher à Michel Folco, on se retrouve plongé ici dans l'univers de la famille Tricotin (déjà croisé dans le livre: Dieu et nous seul pouvons - histoire des bourreaux de France).

Cette fois-ci, l'histoire débute par la naissance de quintuplé, dont le dernier né se prénomme Charlemagne (il est logiquement l'ainé car il est le premier à avoir pénétré la matrice maternelle!). Bref, toute la famille vie tranquillement, jusqu'au moment où le père est contaminé par la rage et décède. La fratrie est alors séparée. Charlemagne est adopté par sa marraine, mais ne trouvant pas sa place au sein du château, part vivre avec les Loups avec lesquels il partage le même langage.

Roman de type épistolaire.

Au début, les deux auteurs jouent à un jeu... ils s'envoient des lettres en créant deux personnages fictifs: Pierre-Marie Sotto, auteur en panne d'inspiration et Adeline P., admiratrice de ce dernier. Entre les deux va s'organiser une danse épistolaire autour d'un mystérieux paquet envoyé à l'auteur par son admiratrice.

1er Roman de l'auteur, de type autobiographique.

Dans son village natal, situé en Picardie, le personnage principal, Eddie, découvre son homosexualité. Elle est acceptée au sein de la petite communauté villageoise, bien qu'Eddie subisse quelques moqueries, mais les choses se corsent réellement, lorsque le personnage est envoyé au collège, là il subira quotidiennement de nombreux passages à tabac.